samedi 12 novembre 2016

Exposition

Exposition photographique

"Mes années Mariage"

par François Jouanneaux

du 05.11.2016 jusqu'au 22.12.2016

au "Relais Saint-Germain" - 5 place Saint-Germain - 61340 Préaux-du-Perche - Tél. 02 33 73 33 39 - Propriétaire Mme Géraldine Schuman

aux heures d'ouverture du restaurant: de 10h00 à 14h00 du lundi au samedi et de 16h30 à 20h30 du jeudi au samedi



But de cette exposition
Trop souvent la photographie de mariage s’est vu refuser le statut de photographie artistique contrairement au nu, paysage ou la nature morte, non seulement par les particuliers mais par beaucoup de photographes eux-même … Toutes ces personnes dégradaient la „photographie sociale“, tel est le terme de nos jours afin de qualifier le portrait et le mariage, tout juste comme un „gagne-pain“.
A mes yeux, voilà pourquoi j’ai pris l’initiative de réaliser ce modeste événement, le mariage, aussi bien le portrait que le reportage, est une discipline du métier d’art que l’on nomme photographie à part entière au même titre que l’architecture, le nu, le paysage et la nature morte …
Une publication officielle vient récemment d’élever le métier de photographe au statut de métier d’art.
Pour ma part, j’y trouve mon compte de créativité depuis de nombreuses années, c’est pourquoi je tenais à mettre ce genre de photographie à l’honneur dans le cadre d’une exposition à caractère artistique.
Contrairement à ce que les gens mal intentionnés peuvent prétendre, il faut être très sensible aux émotions, aux ambiances, aux petits gestes en disant long pendant toute une journée afin de les retranscrire sur un support soit-il numérique soit-il argentique. Il faut être fin psychologue pour déterminer l’âme du couple que l’on a face à soi, il faut savoir se laisser guider par son instinct pour capturer les instants précis et précieux qui ne reviendront jamais plus. Il faut en outre savoir se mêler à la „foule“ tout en restant distant. Il faut savoir être un parmi tant d’autres, tout en étant unique. Summa summarum il faut être un artiste à part entière …
Ce jour là, celui de la noce, après le couple, la personne la plus importante sera sans contestation le photographe. Sur lui repose la lourde responsabilité de remettre au final un travail complet et de haute qualité, qu’aucun autre amateur ne peut faire, n’en déplaise à la publicité des grandes marques et aux „professionnels“ auto-proclamés …